Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

    ARBRE DE NOEL 2013

 

 

        Samedi 21 décembre nous nous sommes retrouvés en famille pour un arbre de Noël, les familles ont répondu à l'invitation et nous avons eu le plaisir d'accueillir quelques paroissiens  ! ARBRE NOEL 2013-3

Nous étions une soixantaine pour ensemble retrouver le sens des traditions de Noël, pourquoi  fait-on une couronne de l'avent , ARBRE-NOEL-2013-1.jpeg

et pourquoi  met-on nous un sapin dans la maison, et la crècheARBRE-NOEL-2013-2.jpeg 

et les treize desserts ...ARBRE-NOEL-2013-6.jpeg

 

tout ça pour nous redire qu'à Noël c'est d'abord Jésus que nous accueillons comme dans le conte du petit berger qui n'avait rien a offrir à un roi sans couronne et sans or, seulement au son de sa flûte, l'enfant Jésus va lui sourire et ça va tout changer !

D'autres petits scketchs et histoire faisaient partie de cet aprés-midi où nous avons aussi entendu la Parole de Dieu avec l'évangile de LUC pour un temps de prière ARBRE NOEL 2013-4

qui s'est poursuivi avec les objets de papier carton sur lesquels petits et grands ont écrit leurs prières avant de les accrocher au sapin ARBRE NOEL 2013-5

que nous retrouverons à l'église de Couches. 

L'aprés midi s'est terminé avec un bon goûter et de la joie pleins les yeux  !

 


TOUSSAINT 2013   

 

 

Comme tous les ans, ce samedi 2 novembre  dans l’église de Saint Léger, nous avons célébré la messe des défunts, avec les familles qui perdu un des leurs au cours de cette année. Une lettre d’invitation a été envoyée à chacune d’elles. Dominique Gayet responsable de l’équipe de deuil, présente à la cérémonie a introduit ainsi la cérémonie :

 

 

 

« la célébration de ce soir nous invite à prier pour nos frères et sœurs qui nous ont quitté cette année., à raviver notre espérance face à la réalité mystérieuse de la mort, et à se souvenir de ce que nous avons vécu avec nos défunts. Même si nous sommes assurés du bonheur éternel de ceux qui nous ont quittés, nous avons le devoir de prier pour eux. »

 

 

  2-NOV-2013--1-.jpg

 

 

Dans son homélie le père Jean Claude a exhorté l’assemblée dans les mêmes termes :

 

 

 

Voilà ce qu’enseigne la foi de l’Eglise. La vie après la mort nous laisse d nombreuses questions, mais, le Christianisme, annonce, une espérance ouverte par la résurrection du Christ.

 

Jésus n’apporte pas d’éclairage direct sur la vie après la mort, il emploie le langage imagé de son époque pour nous dire sa certitude  au malfaiteur sur la croix il dit :‘ « aujourd’hui, tu seras avec moi dans le paradis. » (Luc 23,42-43)

 

 

 

Peu de temps avant sa mort, parlant avec ses disciples, il leur dit « je vais vous préparer une place dans la maison de mon Père ».( Jn 14,2-3)

 

Jésus évoque l’au-delà comme un lieu on l’on demeure avec Dieu.

 

 

 

Mais ce que l’on retiendra de son enseignement, c’est quand il invite  l’homme d’éveiller  dans son cœur le désir de la vraie vie et  celui de lui faire confiance, de l’accepter comme Sauveur.

 

La certitude que nous trouvons dans l’Evangile est la suivante:

 

Ce que nous vivons avec le christ Jésus, l’amour qui nous unit à lui est plus fort que la mort.

 

Un de ses apôtres  Paul, si unit à lui,  a pu dire : «  j’en ai l’assurance, ni la mort ni aucune puissance…rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté dans le Christ jésus » (Rm 38-39)

 

 

 

Un auteur contemporain, Pascal Thomas résume bien l’espérance chrétienne :

 

Comme en l’ombre maternelle attend l’enfant à venir

 

En nous veille un regard attendant l’heure de s’ouvrir.

 

Le jour paraît.
matin du monde : l’un de nous ressuscite,

 

L’un de nous a traversé le champ de la mort.

 

 

 

 

 

Un mot de remerciement pour la fin de la cérémonie :

 

«  Je voudrais me permettre, au nom de l’équipe de la pastorale du deuil de remercier les personnes qui dans l’ombre, préparent les églises  (…) que ce soit matériel, fleurs, lumières, chauffage, leur efficacité et leur dévouement est un grand confort, et une aide précieuse ».

 

 


PELERINAGE MARS 2013

 

Nous étions quatorze à décoller ce matin du 10 mars pour la Terre Sainte, emmenés par notre Père évêque Benoit Rivière et Christine Clerc, du Service diocésain des pèlerinages, qui assurera avec compétence, délicatesse et gentillesse l’indispensable logistique.

Nous voici donc en Galilée dans les pas du Christ et des premiers disciples. Nous avons revécu, à Jérusalem, la Passion et la Crucifixion. Nous allons peu à peu remonter le temps jusqu’à la naissance de cet enfant qu’on appela Jésus. Notre  Evêque va, au fil des Lectio Divina commentées, avec simplicité mais avec toute sa compétence historique, sur les lieux mêmes où passa le Christ, transporter notre groupe dans la réalité des Ecritures, de Jérusalem à Nazareth, avec l’appui de notre guide local pour les explications sur les sites magnifiques que nous visiterons.

Il nous fallait aussi découvrir ce qu’était devenue la Galilée à notre époque. Dans ce but, des rencontres avaient été programmées, y compris en Palestine. : Entre autres, les sœurs maronites qui nous accueillaient à Jérusalem,  un père franciscain, rencontre au monastère de l‘Emmanuel à Bethléem puis  avec une pharmacienne chrétienne palestinienne œuvrant pour les droits de l’homme et avec les sœurs de Nazareth, avec le responsable du centre international Marie de Nazareth, avec sœur Joséphine du couvent des Clarisses, gardiennes du souvenir de Charles de Foucauld qui y séjourna trois ans.

Comment qualifier ce pèlerinage ? Sensas, super, diraient nos enfants. Plus sérieusement, ce fût un séjour très fort sur le plan spirituel. Il se déroula dans une ambiance très amicale (le petit groupe facilite vraiment les contacts et l’entente), et conviviale, notre évêque n’étant pas le dernier à raconter des anecdotes amusantes (avec l’accent marseillais !) propres à détendre l’atmosphère !

Nous voici de retour, mais nous garderons le souvenir d’un moment d’exception. Nous avons fait de nouvelles connaissances, voire de nouveaux amis, et c’est aussi un plus certain pour notre vie de tous les jours.

                                                                                                          Elisabeth et Sabine

 

PELERINAGE TERRE SAINTE 2013 (1)

 

 

Enseignement par l'évêque au dessus du Jardin des Oliviers. 

     

    

 

 

PELERINAGE TERRE SAINTE 2013 (2)

Carte rédigée par notre évêque Monseigneur Benoit Rivière à l’occasion du pèlerinage diocésain en Terre Sainte du 10 au 18 mars 2013.

 

 

Le 18 mars 2013

 

Amis paroissiens de Sts Pierre et Paul

 

Avec quelques paroissiens du Couchois, et d’autres chrétiens de notre diocèse, nous pensons bien à vous tous, sur cette Terre Sainte qui garde si humblement les traces de l’histoire du peuple des Hébreux et des disciples de Jésus. Sur cette Terre Sainte, nous avons écouté avec un bonheur profond l’Evangile de l’Espérance. Les écritures nous sont redevenues lumineuses. Et peut-être qu’un jour, plusieurs paroissiens se lanceront dans ce pèlerinage.

Je me souviens toujours de la visite pastorale chez vous, et vous remercie de votre fidélité.

Pâques approche ! Soyez généreux dans votre réponse à l’appel du Christ : « Lève-toi ! ».

Je vous prends dans ma prière et vous dis toute mon affection dans le Christ.

 

                                               Benoit Rivière

 

 

 

PELERINAGE TERRE SAINTE 2013 (3)

 

  Grotte de l'Annonciation à Nazareth

 


PELERINAGE TERRE SAINTE 2013 (4)

 

 Rencontre avec Sœur Joséphine du Couvent des Clarisses à Nazareth.

 


 SEMAINE SAINTE 2013

 

 

JEUDI SAINT

JEUDI-SAINT-2013--1-.jpg

 

Une célébration de la Sainte Cène, à St Léger sur Dheune. les fidèles sont venus plus nombreux que l'année dernière, avec une présence notable des enfants du catéchisme et leurs parents

La messe commencée à 19h s'est achevée autour de 20h40.

Une fausse note : les cloches qui doivent sonner au Gloria, n'ont pas été entendues.....On craint pour la veillée pascale.

 

JEUDI SAINT 2013 (2)

 

 

 

 

 DIMANCHE DES RAMEAUX

RAMEAUX 2013 1

La messe des Rameaux célébrée dimanche 24 mars,  a connu son affluence habituelle. L'église était pleine  on pouvait cependant observer quelques places libres.

 On est bien loin des foules d'autrefois.

Dans l'assistance quelques enfants du Kt.

Les rameaux ont été bénis ans le parc des cèdres et les fidèles se sont redus à petits pas dans l'église.

La veille, une messe anticipée a eu lieu à  Chatel Moron.

 

 

RAMEAUX-2013-2.jpg

 

 

 


 

DES VOIX D'ANGES POUR RECHAUFFER L'HIVER

 

A l’occasion de la messe en famille et de la messe de la santé, les jeunes chanteurs de la Maîtrise Chalonnaise St Charles sont venus animer notre célébration dominicale.

C’est une trentaine d’enfants, dirigés par Thibaut Caster et encadrés par la présidente de l’association Isabel Paulo ainsi que de quelques parents, qui ont affronté le froid et les intempéries pour se joindre à notre assemblée.

Les chants choisis par la Pastorale de la Santé se sont parfaitement accordés aux voix pures et claires des choristes, pour faire de cette célébration, un beau moment de prière et de communion.



messe-sante-1.jpg

 

Un grand merci à Philippe qui a amélioré la sonorisation pour nous permettre d’entendre les chœurs dans toute l’église.

 

Cette messe a été également l'occasion pour 2 jeunes, Laurie Conte et Yann Chatry de nous faire partager la deuxième étape du chemin qui les mènera à leur baptême, au cours de la veillée pascale pour Yann et le 4 mai pour Laurie.

 messe-sante-2.jpg

 

 

Pour finir, un petit mot de la Pastorale de la santé qui avait organisé cette messe. Il s’agit de 2 équipes de bénévoles qui se rendent disponibles pour être auprès de toutes personnes malades ou isolées.


messe-sante-3.jpg

 

 

AUMONERIE

 

6 bénévoles se déplacent tous les mardis à la maison de retraite de Couches (EPHAD LES MYOSOTIS) pour rencontrer les personnes âgées et partager un moment sur des thèmes différents.

Déroulement du mois :

Semaine 1 : visite

Semaine 2 : chapelet

Semaine 3 : visite

Semaine 4 : messe


Si vous souhaitez participer à cette équipe ou pour plus de renseignements, veuillez contacter Isabelle Warmuz 09.61.28.29.71

 

SERVICE EVANGELIQUE DES MALADES

 

4 bénévoles assurent le lien entre la paroisse et les personnes malades, âgées ou isolées.

Ils leur rendent visite à domicile et vont leur porter la communion.

 

Si vous souhaitez renforcer l'équipe ou pour signaler des besoins de visite, veuillez contacter Elisabeth Larcelet : 03.85.45.32.51

 

 


 

BAPTEME A DRACY

 

 bapteme-Dracy-1.jpg

 

 

Le 15 décembre 2012, Claire et sa fille Shanaya ont reçu le baptême des mains du Père jean Claude Ngoma, à l’église de Dracy lès Couches. Voici le témoignage de Claire sur les raisons de son choix.

 

 

Aujourd'hui j ai demandé à me faire baptiser afin d’affirmer ma croyance en Dieu et de rejoindre la communauté chrétienne et sa philosophie de vie, entre autre je rejette le pêché.

Je me suis toujours sentie chrétienne et suite à la naissance de Shanaya et aux épreuves que j'ai surmonté avec l'aide de Dieu, le baptême est pour moi une évidence et une suite logique.

Je remercie Dieu pour la naissance de Shanaya et le soutien qu' il m' a apporté ces derniers mois.

 

(Claire)

 

bapteme-Dracy-0.JPG

 

 

 


  MESSE DE L'IMMACULEE CONCEPTION A ST JEAN DE TREZY

 

8 dec 2012 (1)

 

8 dec 2012 (2)

 

8 dec 2012 (3)


 

 

Sylvain Blache n’est plus

 

Sylvain

 

 

 

Sylvain  Blache est né le 30 décembre 1976. Il a fait l’école primaire à St Bérain, le collège à Couches ; c’est à Autun au lycée St Lazare qu’il achève son cycle secondaire.

Sentant le désir de servir Dieu et son Eglise, en 1996 il entre au séminaire à Paray-le-  Monial, mais il n’y restera que  peu de temps.

 

Sa vie professionnelle est marquée par les cinq années passées à l’Hôtel-Dieu du Creusot de 2001 à 2006 ; pendant ce temps, il collabore au journal de Saône et Loire.

 

En 2007, il rencontre Anne Marie qui devient sa femme le 25 août dernier.

 

Sylvain était passionné par la nature, il pratique la pêche, cultive fleurs et légumes.

Très attaché au terroir, il s’intéresse aux différentes initiatives d’animation dans les villages.

Il joue de l’orgue pendant son temps libre et anime les cérémonies religieuses.

Sylvain s’intéresse aussi à la communication : attentif acteur du courrier de lecteurs du JSL, il écrit sur la feuille d’informations paroissiales et collabore à notre  blog.

 

Dans cette passion il ne manque aucune occasion de témoigner des grands évènements du diocèse par la tenue régulière du journal mural dans nos églises. Homme de foi, il a toujours honoré la Vierge Marie, plusieurs fois, il s’est rendu au pèlerinage de Lourdes.

 

La rédaction du Blog , les paroissiens et les lecteurs lui  rendent ici un vibrant hommage pour sa disponibilité, sa discrétion .

 

A dieu Sylvain.

 

La rédaction

 

 

 


 

 

 

 

       Fête de la Saint Vincent  

 

 

SAINT-VINCENT-2012.jpg

 

  

 

 

Ce samedi 21 janvier a été célébrée la messe de la Saint Vincent en l’église de Saint Maurice lès Couches. L’eucharistie qui a rassemblé près de 130 personnes dans un climat de recueillement, a été présidée par le Père Ngoma. Cette saint Vincent locale a réuni les sociétés des villages St Maurice, Dracy, Couches et St Sernin.

  

 SAINT-VINCENT-2012--2-.jpg

 

 

 Chacune d’elles a apporté sa statue et son étendard. Après la messe, les participants étaient invités à partager une brioche avant la dégustation du vin chaud.

Tous les ans cette fête rassemble  une foule important de personnes dont quelques officiels qui ont rehaussé  la fête par  leur présence. La fête de l’année dernière avait été organisée par la société de Dracy lès Couches.

 

SAINT-VINCENT-2012--3-.jpg

 

 

 SAINT-VINCENT-2012--4-.jpg

 

 

 

SAINT-VINCENT-2012--5-.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vie du patron des vignerons s'est tellement améliorée au cours des temps qu'il est difficile de démêler l'histoire de la légende. Trois faits sont historiques: il était diacre; il sut dominer les plus cruels supplices et, malgré ses souffrances, il chantait, riait et répondait avec humour aux humeurs de son tortionnaire, au point que saint Augustin dira de lui: "A travers cette ténacité, on discerne la puissance de Dieu."

"Vincent, diacre de Saragosse, fut mis à mort à Valence (Espagne) avec son évêque Valère en 304 ou 305, après avoir subi la torture. L’iconographie le représente, en habit de diacre portant l'évangéliaire (proclamé par lui au cours de la messe) et la palme du martyre. Il est encadré de deux ceps de vigne portant des grappes de raisins."(nominis).

 

 

 

Voici l'homélie prononcée au cours de cette messe.

 

Nous croyons en Dieu solidaire des hommes. Quand l'homme est blessé, atteint dans sa dignité, Dieu lui-même est touché. Il est éprouvé par notre souffrance. Il nous donne la capacité de lutter contre tout ce qui écrase les personnes. Il nous redit comme autrefois à Moïse: «J'ai vu la misère de mon peuple, je l'ai entendu crier. Je connais ses souffrances. Je suis descendu pour le délivrer... Va je t'envoie.» Quand Jésus vient partager la vie des hommes et des femmes voici e plus 2000 ans, il rencontre d'abord les malades et les exclus, permettant à chacun de se lever, de retrouver goût à la vie et de reprendre sa place dans la société:

 

Nous croyons à la force de la Parole de Dieu qui nous crée à l'image de Jésus et nous rend libres et responsables. Il nous envoie «pour que tous aient la vie et la vie en abondance.» Dans notre foi, nous puisons le courage de l'espérance. Nous ne sommes pas prisonniers de la fatalité. Ce monde est entre nos mains.

 

 

Dieu qui appelle l'homme au travail et que celui-ci doit servir à la formation du monde selon le projet de Dieu

 

Le travail est un facteur d'accomplissement humain, qui précisément aide l'homme à être davantage homme. Sans le travail, non seulement, il ne peut plus s'alimenter, mais il ne peut plus se réaliser lui-même, c'est-a-dire rejoindre sa véritable dimension. En second lieu et en conséquence, le travail est une nécessité, un devoir qui donne à l'homme vie, sérénité, engagement, signification.

 

Dans notre société  la question du travail devient une question plus que jamais vitale, le destin de milliers de personnes, adultes, enfants personnes âgées se trouve figé par manque ou par arrêt brutal de l’outil de travail.

 

Des communautés entières, urbaines ou villageoises sont amenées à redéfinir leur mode de vie à la suite de fermeture d’usine.

 

Ces situations ne peuvent nous laisser indifférents : nous avons à redécouvrir la chance qui est la nôtre de continuer à travailler, dans des activités que nous aimons ; et aussi à faire prendre conscience de notre devoir de solidarité et de compassion.

 

C’est là également l’occasion de nous rappeler la signification de notre travail : le service de l’humain et l’avancée du monde selon la volonté de dieu créateur.

La construction d'un monde plus juste est la condition de la paix. Nous avons besoin de partager, dans la diversité de nos idées et de nos croyances, nos raisons de vivre et d'agir. Ensemble nous pourrons tenir et espérer encore.

 

 

 

 


 

 

 

FETE DE L'IMMACULEE CONCEPTION - 8décembre 2011

 

 

076.JPG

 

A l'heure où la tradition lyonnaise faisait procession jusqu'à la cathédrale de Fourvière, ce jeudi 8 décembre, c'est dans un de nos villages que nous avons fêté Marie Immaculée Conception.


075.JPGComme nous le rappelait le père Jean-Claude bien avant que le dogme nous est été confirmé à Lourdes, Marie était depuis trés longtemps vénérée et priée.

La tradition est toujours aussi vivante !

 

 

 

 

 

J'en veux pour preuve l'église de Dracy pleine de gens heureux de se retrouver pour cette fête autour de la mère de Jésus


Un Ave Maria de Lourdes fut chanté avec ferveur .073.JPG
Dans la pénombre, les jeunes de l'aumonerie avce les nombreux lumignons nous invitaient à une intimité fraternelle et une unité paroissiale vécue en simplicité.

 

Tout cela nous conduit déjà vers la joie et la paix de  Noël .

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by